Abidjan: Paris veut retrouver sa place de partenaire privilégié

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Abidjan Le Premier ministre français François Fillon a voulu profiter de son déplacement, jusqu’à vendredi soir, à Abidjan pour installer la France comme partenaire économique privilégié d’une Côte d’Ivoire à reconstruire après une très grave crise post-électoral.
M. Fillon, qui effectue jusqu’à dimanche une mini-tournée africaine placée sous le signe de l’économie, veut engager un nouveau départ des relations entre Paris et son ex-colonie, dépourvues de la nostalgie qui les a selon lui caractérisées.

Avec 140 filiales d’entreprises françaises en Côte d’Ivoire, employant 40.000 personnes, et un dense tissu de quelque 500 PME, la France est déjà le premier partenaire commercial du pays.

Tout le défi sera de réussir à mettre à profit le choc qu’elle vient de subir pour réunifier et refonder la Côte d’Ivoire, a expliqué M. Fillon, trois mois après la fin d’une crise qui a fait plus de 3.000 morts et plongé le pays dans la récession.

Les nombreuses entreprises qui sont venues avec moi vous le diront: nous sommes déterminés à rester votre partenaire le plus proche, a assuré le Premier ministre, qui a ouvert un forum économique franco-ivoirien.

Des représentants d’Alstom, Bolloré, Bouygues, Total ou BNP Paribas ont fait le déplacement.

Prochaine étape, le Ghana, puis le Gabon.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »