Guinée-Conakry: Alpha Condé sort indemne d’une attaque armée

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Conakry Le président guinéen Alpha Condé, entré en fonction il y a sept mois, est sorti mardi indemne d’une attaque armée menée par des militaires contre sa résidence privée de Conakry, au cours de laquelle un membre de la garde présidentielle a été tué et deux autres blessés.

Peu après cette attaque dont les motivations restaient inconnues mardi à la mi-journée, le président Condé est intervenu à la radio-télévision publique RTG pour appeler ses compatriotes “au calme” et “à la vigilance”.

Les premiers tirs dans le quartier de Kipé où est situé le domicile du chef de l’Etat, dans lequel il se trouvait avec des membres de sa famille, ont commencé à 03H00 (locales et GMT) et ont duré pendant plus de deux heures, selon des témoins.

Une roquette a été tirée contre la maison dont une partie a été soufflée par l’explosion et la façade criblée de balles.

François Fall, ministre-secrétaire général de la présidence, a déclaré à l’AFP que le président Condé et les membres de sa famille étaientt “sains et saufs”, mais qu’un membre de la garde présidentielle qui défendait la maison avait été tué. Deux autres ont été blessés.

Aussitôt après l’attaque, des barrages militaires ont été établis dans toute la ville et les accès au quartier administratif de Kaloum, au centre de Conakry, ont été fermés à la circulation.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »