CAN 2012: Le directeur technique national du Gabon, Claude Albert Mbourounot

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Gabon En vue de la Can 2012, une mission d’inspection de la Caf est en visite de travaille dès ce jour et ce pendant 72 heures à Libreville, la capitale du Gabon qui co-organise la phase finale de la 28e coupe d’Afrique des nations avec la Guinée Equatoriale. Claude Albert Mbouroumot, le Dtn parle des préparatifs.

Vous qui vivez au quotidien le déroulement des préparatifs de cette Can, pensez vous que le Gabon sera prêt dans les délais?

Pour vous répondre, permettez-moi de prendre l’exemple d’une équipe de football. Aux entrainements, je vois qui est capable. Le jour du match, je fais confiance à certains joueurs, mais à certains moments ces joueurs me déçoivent. D’autres me donnent satisfaction. Dont à priori je ne peux pas dire que tel ou tel autre joueur va me donner une satisfaction totale. Je pense que c’est la même chose en ce qui concerne les travaux confiés au Cocan (comité d’organisation de la Can). Jusqu’ici, tout semble bien avancer. Mais, c’est aux responsables à qui on a donné des taches, qui doivent pouvoir donner le meilleur d’eux même pour honorer leurs engagements et donc tenir dans les délais pour que tout soit fin prêt le jour J.

Est-ce que la population locale s’est approprié cette compétition, ressentez-vous une certaines effervescence à moins de six mois du rendez-vous ?

Effectivement, la population gabonaise est contente d’accueillir cette compétition. C’est un événement que nous attendons tous avec beaucoup de passion. Personnellement ça me met mal à l’aise parce que lorsqu’il y a beaucoup de passion, il peut y avoir des dérives

Sur le plan purement sportif, est ce que l’équipe nationale qui est qualifiée d’office, est prête pour être à la hauteur des attentes de ses fans durant la Can ?

C’est une question qui serait souhaitable de poser au sélectionneur national. La fédération gabonaise de football a pris des dispositions nécessaires pour que cette équipe soit compétitive le moment venu. La direction technique nationale quant à elle apporte sa contribution dans l’évolution de ce projet. L’entraineur national, à qui ont fait confiance, sait ce qu’il a à faire…

Mais toujours est –il que les résultats des matches amicaux ne sont pas rassurant !

Les matches tests permettent de bâtir une équipe. Suivant la feuille de route que le sélectionneur a donnée, il nous a laissé entendre, que l’équipe type de la sélection nationale, va être diffusée dans peu de temps, précisément entre les mois d’août et septembre nous verront l’équipe type. Laissons donc cette équipe évolué, nous verrons, et à cet instant, nous allons apporter nos analyse et certainement pourquoi pas des améliorations en vue d’être performant le moment opportun.

© copyright StarAfrica.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »