Arrivée à Lampedusa d’un bateau venant de Libye avec 300 migrants à bord

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Italie/Libye

ROME  Un bateau d’une vingtaine de mètres venant de Libye et transportant plus de 300 migrants a été secouru jeudi après-midi par les gardes-côtes italiens alors qu’il dérivait au large de Lampedusa, a indiqué la capitainerie du port de l’île dans un communiqué.

Trois passagers, dont une femme enceinte, ont été héliportés directement jusqu’à l’hôpital de Lampedusa, dans un état avancé de déshydratation.

D’après les témoignages de ces trois migrants, plusieurs de leurs compagnons de voyages sont morts de faim et de privations au cours de la traversée et leurs cadavres ont été jetés à la mer, a indiqué l’agence Ansa.

Un remorqueur chypriote, qui avait été le premier à secourir le bateau a alerté le port et les garde-côtes de Lampedusa. Le navire s’était éloigné après que plusieurs passagers se furent jetés à l’eau pour tenter de monter à bord. Le remorqueur avait alors lancé des canots de sauvetage à la mer pour éviter qu’ils ne se noient.

Jeudi matin, un hélicoptère des gardes-côtes avait largué de l’eau et des biens de première nécessité, mais la tentative désespérée d’un des passagers de s’accrocher à la nacelle de transport l’avait contraint à l’abandonner.

Le navire a ensuite été secouru par quatre vedettes des garde-côtes arrivées sur place à 14H40 (12H40 GMT) et sur lesquelles les migrants ont été transférés puis acheminés jusqu’à Lampedusa.

Mercredi, plus de 500 migrants avaient débarqué à bord de deux embarcations de fortune, portant à plus d’un millier le nombre de personnes accueillies dans un centre de transit de l’île.

Des milliers de personnes fuyant la Libye, la plupart des travailleurs immigrés venant d’Afrique ou des réfugiés des conflits de la région, sont arrivés au cours des derniers mois à Lampedusa, une petite île à mi-chemin entre les côtes africaines et la Sicile.

Des centaines d’entre eux se sont noyés: en avril, 250 migrants avaient trouvé la mort lors d’un naufrage au large de l’île. Enfin, lundi, 25 migrants apparemment morts par asphyxie ont été retrouvés dans la salle des machines d’un bateau lui aussi en provenance de Libye.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »