La Ligue arabe appelle la Syrie à cesser immédiatement les violences

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Syrie

Le Caire   La Ligue arabe a appelé dimanche les autorités syriennes à mettre immédiatement fin aux violences, pour la première fois depuis le début en mars de la contestation populaire réprimée dans le sang par le régime de Bachar al-Assad.

Le secrétaire général de la Ligue, Nabil al-Arabi, appelle les autorités syriennes à mettre fin immédiatement à tous les actes de violence et aux campagnes sécuritaires contre les civils, selon un communiqué officiel.

Il a aussi fait part de sa préoccupation croissante en raison de la détérioration de la situation sécuritaire en Syrie suite à la montée de la violence et des opérations militaires à Hama, Deir Ezzor et diverses régions de la Syrie.

M. al-Arabi s’était entretenu le 13 juillet à Damas avec le président Bachar al-Assad, déclarant à la presse que personne n’a le droit de retirer sa légitimité à un dirigeant car c’est le peuple qui le décide.

Dimanche, il s’est de nouveau gardé de demander le départ du dirigeant syrien comme l’exigent les manifestants syriens depuis près de cinq mois.

La Ligue arabe, conformément à sa charte, refuse les ingérences étrangères dans les affaires intérieures des pays arabes et veille à la sécurité de ses pays membres et à leur stabilité politique, a-t-il dit.

Il s’agit de la première réaction officielle de la Ligue depuis le début en mars de la révolte.

L’ancien patron de l’organisation, Amr Moussa, s’était borné en juin à faire état de l’inquiétude du monde arabe face à la situation en Syrie.

Il est encore possible de réaliser les réformes annoncées par le président Bachar al-Assad pour répondre aux ambitions du peuple syrien et ses revendications légitimes de liberté, de changement et de réalisation des réformes politiques, a estimé M. al-Arabi dimanche.

Il a appelé le gouvernement et les forces nationales syriennes à faire ce qu’il faut pour préparer le terrain à l’entrée sérieuse dans un dialogue national global, en ajoutant que la Ligue arabe était prête à y aider.

Un dialogue est la seule solution garantissant le passage pacifique à une période de stabilité permettant l’application du programme de réformes politiques, dans un climat sûr et stable donnant aux Syriens la liberté d’expression de leurs choix et de leurs ambitions, a-t-il affirmé.

M. al-Arabi a également appelé le gouvernement syrien à former une équipe judiciaire impartiale pour enquêter sur les actes de violence et les violations des droits de l’Homme en Syrie, en mettant en garde contre les risques de dissension confessionnelle et de chaos dans le pays.

(©AFP / 07 août 2011 16h42)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.