Allemagne/Namibie: Un génocide reconnu!

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le président du Bundestag reconnaît un génocide allemand en Namibie

Le président du Bundestag, Norbert Lammert, a qualifié de “génocide” les massacres commis par l’Allemagne en Namibie il y a un siècle, dans un texte à paraître dans l’hebdomadaire Die Zeit. “Il y a eu des dizaines de milliers de victimes”, a-t-il encore affirmé.

Les troupes impériales allemandes ont procédé à une élimination systématique des indigènes issus des peuples Héréro et Nama, selon le président de la chambre basse du Parlement. “Au regard des règles du droit international actuel, la répression du soulèvement Héréro était un génocide”, écrit Norbert Lammert dans cette tribune.

“Il y a eu des dizaines de milliers de victimes Héréro et Nama, non seulement dans les combats mais aussi à cause de maladies et de mises à mort ciblées liées à la privation d’eau et de nourriture”, a-t-il affirmé. D’autres “sont morts dans des camps de concentration ou du travail forcé”, a ajouté le politicien, une figure respectée du parti conservateur (CDU) d’Angela Merkel.

Privés de leurs terres, de leur bétail et de tout moyen de subsistance en raison de la pression croissante des colons allemands et pressurés par l’administration coloniale, les Héréro s’étaient révoltés le 12 janvier 1904, massacrant 123 civils allemands.

Bataille de Waterberg
La guerre a culminé avec la bataille de Waterberg qui eut lieu en août 1904 à environ 200 kilomètres de la capitale Windhoek. Les Héréro décidèrent de fuir vers l’est avec femmes et enfants pour gagner le Botswana voisin. Poursuivis par les troupes allemandes à travers les étendues désertiques de l’actuel Kalahari, seuls 15′000 survécurent sur les 80′000.

En octobre 1904, le commandant militaire de la colonie, le général Lothar von Trotha, décidait d’exterminer les Héréro. Il décrétait que “dans les frontières (coloniales) allemandes, tout Héréro avec ou sans arme, avec ou sans bétail, devait être abattu”. La Namibie a constitué l’Afrique allemande du Sud-Ouest de 1884-1915.

Demande de reconnaissance
Depuis 2011, l’Allemagne a restitué à la Namibie plusieurs dizaines de crânes de guerriers Héréro qui avaient été ramenés à Berlin pour des expériences censées prouver la supériorité des Blancs sur les Noirs.

A l’occasion du centenaire de la fin de la colonisation allemande de la Namibie, un appel a été lancé par des associations et des partis politiques d’opposition demandant la reconnaissance officielle de ce “génocide” par le pays.

(ats / 08.07.2015 20h34)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.